L’étoffe de l’univers d’Andrée Chédid (POESIE)

Andrée-Chedid-l-étoffe-de-l-univers

Cette grande dame de la poésie née au Caire en 1920 et décédée en 2011 nous invite à explorer à travers des poèmes d’une grande sensibilité, le mystère du passage sur terre. Elle nous offre un hymne à la vie sans masque.

 
 
 
 
 
 
 

 « Pour l’autre, mon ami
Ce mot pour toi l’Autre
Ce mot pour te dire Ami
à la veille de nos nuits
Dans ce voyage si lent
Le trop long parcours de ma vie
ralentie
Ce temps si court au-dedans de nos
jours
Ce temps si froid au-delà des
automnes
Ce mot sera pour toi, l’Autre
Mon Ami. »

Andrée Chédid, octobre 2006

Disponible à la Médiathèque (rdc, Fonds pédagogiques, P CHE)
 

 

#Les_coups_de_coeur_de_l_équipe

Publicités
Cet article, publié dans Poésie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s