Sécheresse de J.G. Ballard (ROMAN)

L’activité industrielle a recouvert la surface des océans d’une pellicule grasse qui contrarie l’évaporation de l’eau et la formation de pluie. L’Europe se transforme peu à peu en désert. A Hamilton, le docteur Ransom attend la fin du monde dans sa péniche. Les réserves d’eau, baissant il se rend à Mount Royal. C’est le début d’une errance en compagnie de Philip Jordan et d’une zoologiste.

Publicités
Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s