Un air du nord, styles gustavien, flamand, scandinave de Campagne et décoration (DOCUMENTAIRE)

Qu’il est bon de rêver en feuilletant une belle revue de décoration !
Pour moi, c’est le moment par excellence de la détente et du cocooning !
Confortablement installée dans mon canapé,
une délicieuse tasse de thé à la main, Ella Fitzgerald en fond musical et me voilà transportée !
Pour les fanas de décoration comme moi, sachez que la médiathèque est abonnée à la revue
Le journal de la maison et pour celles et ceux
qui veulent aller plus loin, n’hésitez pas à faire une petite incursion dans notre rayon art ;
vous y trouverez de très beaux livres de décoration.

C’est le cas notamment de ce superbe livre mettant en scène de magnifiques intérieurs gustaviens, flamands et scandinaves. Le style gustavien est librement inspiré
du style Louis XVI. Il fut élaboré sous le règne du roi Gustave III de Suède, grand amoureux de la France et du mobilier français qui voulut exporter le goût français
en l’épurant. En effet, au lieu des dorures et des incrustations que l’on trouve
sur les meubles de style Louis XVI, les meubles gustaviens sont peints dans de jolies teintes douces allant du gris au bleu céladon. Ils gardent pour la plupart d’entre eux de très belles patines et embellissent à merveille les intérieurs de style nordique
que nous découvrons dans cet ouvrage.

Avis aux amateurs de beaux décors, vous trouverez également dans nos collections
Un air de bords de mer et Un air de campagne. Voici qui augure encore de bons moments
à rêver à l’aménagement de nos intérieurs !

Vous trouverez ce documentaire dans l’Espace Adulte (RDC)

Thèmes similaires
Tags :
#art #documentaire #loisirscréatifs #travauxmanuels

Coups de coeur : #Les_coups_de_coeur_de_l_équipe

Publicités
Publié dans Documentaires | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ce samedi c’est vernissage d’exposition et atelier pop-up !

 
Samedi 13 avril
11h
Vernissage
Erminig, les papiers découpés de Mathilde Arnaud

Mathilde Arnaud est une jeune créatrice française spécialisée dans l’art des papiers découpés
et du pop-up.
Selon ses propres dires, avec Mathilde « ça cartonne, ça découpe, ça replie, ça déplie et surtout
ça pop-up !
».
Afin de mieux appréhender les livres pop-up qui font partie des trésors des espaces jeunesse
des médiathèques, nous mettrons en valeur
les différentes planches qui constituent
le livre Erminig, une de ses plus belles réalisations !

et
Samedi 13 avril
14h
Atelier artistique : initiation au pop-up
animé par l’artiste

Si vous souhaitez vous initier aux pop-up et aux techniques de découpage et
de collage du papier, nous vous proposons de participer à un atelier découverte
avec Mathilde Arnaud.
Nul doute que cette artiste dynamique et extrêmement sympathique saura vous communiquer le goût de cette discipline artistique si ludique !

Verrière
Entrée libre

(sur réservation pour l’atelier au 02.31.89.23.56)

Publié dans Programme | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Cette semaine à la médiathèque : les Grands racontent aux Petits et conférence sur Joseph Fouché !

 

Mercredi 3 avril
15h30
Heure du conte
Les Grands racontent aux Petits

Partager un moment de plaisir autour des livres, s’essayer à conter devant un public devient possible grâce à l’animation Les Grands racontent aux Petits!

Le temps de l’Heure du conte, des grands racontent aux plus petits des histoires sur un thème choisi par l’équipe jeunesse dans la salle du Chat Perché.

 

Si tu as 9 ans ou plus, contacte dès maintenant Aurélie de l’Espace Jeunesse/Ados au 02.31.89.23.56 et tu raconteras une histoire seul(e) ou à plusieurs aux jeunes enfants présents.

Prochaine séance en décembre pour raconter des histoires de Noël !

 

 

Samedi 6 avril
15h
Conférence
L’Exil et la mort de Joseph Fouché
par Julien Sapori, historien

Auteur de deux ouvrages sur Joseph Fouché, Julien Sapori, historien et chef de police, reviendra sur le destin hors du commun de cette figure emblématique de l’histoire française.
Figure sulfureuse de la Révolution, de l’Empire
et de la Restauration, Fouché fût le célèbre ministre de la police de Napoléon.
Ayant voté la mort du roi Louis XVI, il fût condamné à l’exil sous le règne de Louis XVIII
et mourût à Trieste en 1820.

1er étage – Auditorium Charles Baudelaire
Entrée libre – Informations au 02.31.89.23.56
 

 

Publié dans Programme | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Auguste Garnerey : vues du jardin de Joséphine de Christophe Pincemaille (DOCUMENTAIRE)

Avez-vous déjà visité le château de Malmaison
et ses jardins ?
Les amoureux des belles demeures historiques
se régaleront en feuilletant ce petit livre précieux répertoriant l’ensemble des aquarelles,
représentant ces jardins magnifiques,
réalisées par Auguste Garnerey à la demande
de l’impératrice Joséphine.
Ces petites merveilles de finesse et d’élégance ont été peintes entre 1810 et 1823 et furent achetées en 1824 par la duchesse de Leuchtenberg, la veuve du prince Eugène de Beauharnais.
Elles font désormais partie des collections des domaines de Malmaison et de Bois-Préau.
C’est en 1799 que Joséphine achète Malmaison. Elle sollicite alors les célèbres architectes Charles Percier et Pierre François Léonard Fontaine pour une grande campagne de travaux.
Entre 1800 et 1802 ceux-ci réalisent de très beaux embellissements de la propriété
existante auxquels viendront s’ajouter ceux de leurs successeurs.
Nous pouvons notamment admirer une aquarelle représentant le Temple de l’Amour
bâti sous l’égide de Louis-Martin Berthault en 1807.

Auguste Garnerey, aquarelliste talentueux, est resté dans l’ombre de son frère Ambroise Louis Garnerey, le célèbre peintre de marine, mais il fut très apprécié en son temps
en tant que portraitiste mondain et dessinateur de costumes de théâtre.
C’est en sa qualité de professeur de dessin de sa fille Hortense de Beauharnais que Joséphine le remarque et lui confie le projet d’immortaliser sur le papier
les superbes jardins, fabriques et décors de sa propriété.

« Mon jardin, qui est la plus belle chose possible, est plus fréquenté par les Parisiens que mon salon » se confiait Joséphine dans une lettre adressée à son fils Eugène en 1813. Supposant, à juste titre, que celui-ci ne lui survivrait pas dans son intégralité,
elle permit qu’on en garde la trace grâce à la commande faite à Auguste Garnerey.

Christophe Pincemaille, spécialiste de Malmaison et de ses jardins, en publiant ce petit recueil aux éditions des Falaises, a permis, lui, que nous jouissions de tant de beauté
et de délicatesse et que nous rêvions à ces temps enchanteurs où les parcs à l’anglaise
et les constructions raffinées faisaient la joie de la bonne société.

Vous trouverez ce documentaire dans l’Espace Adulte (RDC)

Thèmes similaires
Tags :
#art #documentaire

Coups de coeur : #Les_coups_de_coeur_de_l_équipe

Publié dans Documentaires | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire