J’avais 15 ans de Elie Buzyn (VÉCU)

Déporté à Auschwitz, l’auteur, Juif polonais, est l’un des seuls enfants survivants à la libération du camp. Il raconte comment il a réappris à vivre, devenant un chirurgien orthopédiste auprès des laissés-pour-compte et des victimes des nazis. Avec des témoignages des proches de l’auteur en fin d’ouvrage.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.