Je vois mon bonheur de Gérard Muller (DOCUMENTAIRE)

Gérard Muller apprend à 20 ans qu’il est atteint d’une maladie dégénérative de l’oeil et qu’il sera aveugle avant ses 50 ans. Pour lutter contre l’infirmité, il se lance dans les grandes aventures et l’action associative. Il participe au Paris-Pékin-Londres à vélo, suis le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle en solitaire ou encore emmène des déficients visuels au lac Baïkal.

Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.